© 2023 par SUR LA ROUTE. Créé avec Wix.com

  • b-facebook
  • Twitter Round
  • Instagram Black Round
Rechercher
  • pmguichard

Mon avis sur le projet de PLU

Mis à jour : 16 août 2018


Pour alléger l'article, je vous passe l'argumentaire que j'ai déjà développé dans d'autres articles précédents sur :

  • l'évolution de la population en fonction de la construction de logements ;

  • les déplacements, en particulier en centre-ville ;

  • la trame verte et bleue ;

  • l'absence de projet pour la Vicomté.

Voici la conclusion de ma déposition effectuée lors de l'enquête publique :


"Quel développement à venir à Dinard : espace proche du littoral, maintien de réservoirs de biodiversité, conservation des espaces agricoles, réduction de l’imperméabilisation et conservation d’un pourcentage d’espace « en herbe », 40 % du territoire en aire de valorisation de l’architecture et du patrimoine, Dinard va-t-elle être « cristallisée » au rythme des réglementations de plus en plus contraignantes et pas toujours adaptées et « additionnables » ?


Le PLU, à mon avis, ne répond pas à ces questions et n’en mesure pas l’impact en se contentant d’empiler la réglementation sans en évaluer les conséquences cumulatives. Au moins on limite les désaccords avec les services de l’État. À ce titre le paragraphe « développer les activités et les services dans le tissu urbain », p12 du PADD, est un des exemples de paragraphe « bateau » dont on cherche la mise en pratique et sans revenir sur la non-réalité de la TVB (trame verte et bleue).


Il me paraît peu probable qu’avec ce PLU, Dinard retrouve ses 11 000 habitants en 2030. Certes nous avons beaucoup de retard dans la production du document suite aux errements de la majorité précédente. La volonté de réduire les « conflits » de la nouvelle, et la nécessité de faire au plus vite ont conduit l’équipe en place à reprendre globalement ce qui était préparé en ne sachant pas élever le « débat » : sur les 1200 logements prévus d’être construits, 600 se trouvent dans le projet de la Gare en attente depuis … 10 ans et le reste correspond au nombre que souhaitait l’équipe précédente.

Projet proposé dans le PLU

Mais ce document engage la vie de la commune pour les 15 prochaines années et à part des pistes cyclables (et encore sans cohérence), je ne vois pas trop ce qu’il propose de réellement porteur pour l’avenir : OAP* centre a déjà 15 ans, le projet ville Mauny date de 2009, et encore réduit en dessous du minimum obligatoire de densité de logements pour ne pas trop fâcher certains qui n’ont pas compris que la campagne n’avait pas de limite administrative (celle de Dinard se prolonge par celle de Saint-Lunaire et non par du "vide"), et l’OAP Lande Bazin n’est plus autorisée par la Préfecture, loi littorale oblige ! Enfin aucune proposition concrète n’est envisagée pour « aérer » le centre-ville et tout le grand Est de Dinard est laissé à « l’abandon ».


Un PLU, pour moi, doit forcer les conservatismes pour envisager les évolutions à venir, pas seulement réglementaires, et ne doit pas se contenter de vouloir maintenir à tout prix un climat « apaisé » de circonstance. C’est, certes, un instrument de politique, mais de politique à long terme et pas seulement à échéance 2020. Et ça demande du courage ce qui ne transparait pas dans ce projet ! "


Projet MCS, quand même plus ambitieux, même s'il n'était pas toujours réaliste

@PG35800


* : opération d'aménagement et de programmation.