Rechercher
  • pmguichard

Conseil municipal du 16 juillet : mes remarques

Mis à jour : 24 juil. 2018


Je ne sais pas si ce sont les vacances ou l’ordre du jour de la séance du conseil qui ne paraissait pas particulièrement intéressant, en tout état de cause nous étions moins d’une vingtaine de spectateurs présents. Il faut noter aussi que depuis quelque temps, il n’y a plus non plus de vidéo tournée lors de la séance : après avoir commencé avec 4 caméras et une régie, l’enregistrement fut réduit à une caméra et maintenant il a disparu ! Pour ma part j’ai toujours milité pour un simple enregistrement sonore : un jour peut-être.


Adhésion et participation de la Commune de Dinard au collectif « Estuaire Rance »

Cette adhésion me laisse un drôle de « goût » au regard de la déclaration du maire : il faut être solidaire même si on n’est pas vraiment concerné ! Bien sûr que nous sommes concernés, car nous sommes une commune de l’estuaire de la Rance et qu’elle structure le futur parc naturel régional auquel nous avons décidé d’adhérer. Son état dégradé impactera toutes les communes environnantes. J’ai d’ailleurs connu JCM plus virulent contre le barrage de la Rance et il y aura bientôt d’autres moyens pour produire de l’énergie maritime renouvelable. Il faut choisir et ne pas avoir honte de ses choix et ensuite s’investir vraiment. Cette sorte de « honte » d’être Dinard se retrouve dans la délibération suivante.

La Rance à St-Jouan-des-Guéret (photo Ouest-France)

Mise en place d’un tarif communautaire d’accès aux médiathèques du Territoire

Quand une partie des membres de la majorité actuelle était dans l’opposition, avec moi, lors la précédente municipalité, nous étions contre ce projet. C’est l’exemple caricatural de ce qu’il ne faut pas faire pour faire vivre une communauté de communes. Où l’on retrouve ce débat que je souligne régulièrement entre le transfert de compétence et la mutualisation.

Ici c’est une mutualisation qui … ne sert à rien, à part à faire dire à la CCCE : une nouvelle action de la communauté de communes, on a mutualisé les médiathèques !

Rappel des faits : au début de cette histoire, 2015, il s’agissait d’une action coordonnée des médiathèques sous le couvert d’un coordonnateur de la CCCE, qui aurait aussi utilisé un véhicule et un personnel (de la CCCE aussi) pour transférer des ouvrages entre médiathèques, gérées pas un logiciel commun (acheté par la CCCE). Nous nous sommes toujours élevés, mais ça c’était avant, contre la mutualisation dont les communes entrent et sortent à leur bon vouloir. Que reste-t-il de cette proposition : tout ce qui devait être payé par la CCCE a disparu : plus de coordonnateur, plus de véhicules avec conducteur, plus de logiciel. Il reste une carte d’adhésion que chaque médiathèque fera payer à ses lecteurs qui voudront adhérer au système. Si les abonnés des autres communes de la médiathèque de Dinard (700) pourront continuer à venir comme avant, et que rien ne changera pour eux puisqu’ils devront continuer à se déplacer pour obtenir leurs ouvrages, en revanche, cela va être une perte sèche de 10 000 € pour Dinard qui seront transférés dans les médiathèques de leur commune pour leur plus grand bonheur, sachant qu’il est très peu probable que des Dinardais veuillent aller s’abonner dans les médiathèques des autres communes.

Médiathèque de Ploubalay

Intérêt pour Dinard : on le constate, aucun ! Mais il ne faut pas que Dinard apparaisse comme « l’empêcheur de tourner en rond » au sein de la CCCE ! Ça vaut bien 10 000 €. Et certains maires ensuite viendront nous expliquer que Dinard est mal gérée. Ils n’ont pas tort si on n’est pas capable de taper du poing sur la table pour s’affirmer au sein de la CCCE. JCM, sur une remarque d’un représentant de la minorité, fait la comparaison avec le PLUi[1]. Ce n’est pas le même niveau. Dans ce dernier cas, c’était un vrai transfert de compétence, définitif, avec des avantages et des inconvénients. Dans le cadre de la délibération sur les médiathèques, il n’y a rien à part un effet d’annonce et une perte de 10 000€. Tout ça pour se faire bien voir au sein du bureau de la CCCE !


Modification du nom du Festival du Film Britannique (changé déjà avant le vote du conseil !)

On remarquera que la nouvelle dénomination « Dinard Film Festival » ne prend plus en compte le fait qu’il soit britannique, le film. Est-ce la porte ouverte à une évolution pour des films provenant d’autres pays ? D’autant plus que je n’ai pas très bien compris quel est le but de ce changement d’appellation : une meilleure visibilité à l’étranger. Mais pour faire quoi exactement ? Faire venir plus de Britanniques pour visionner des films qu’ils peuvent voir chez eux ? Je croyais que nous étions déjà à saturation en termes de fréquentation (rappelons-nous les récriminations de certains festivaliers, encore l’année dernière). En tout cas, la conseillère municipale en charge du dossier nous a informés qu’un audit à 10 000 € allait être lancé par la commune (et pas sur le budget annexe du FFB, bizarrement) pour trouver des pistes d’amélioration du festival !


Convention de servitude au profit de Megalis Bretagne pour l’implantation des armoires de distribution dans le cadre du déploiement de la fibre optique

avec 3 ou 4 ans de retard, la fibre devrait arriver. Là, il ne s’agit que de louer l’espace public à Mégalis, en charge du déploiement, pour mettre en place les grosses boîtes de distribution électrique. Les travaux devraient commencer à la fin de cette année et les premières commercialisations de ligne fin 2019, enfin si tout se passe bien, sachant que Mégalis ne respecte aucun de ses plannings.


Tarifs redevances et taxes Parkings – Exercice 2018 – actualisation N° 4

Actualisation n° 4 ! On remarquera que le projet a été bien mené, car en 6 mois, on en est à la 4ème modification des tarifs (les élus, ne payant pas leur stationnement sur le parking de la mairie, ne sont pas confrontés à la réalité des usagers). Il permet de réparer un certain nombre de dysfonctionnements, mais pas entièrement, car il est impossible d’avoir simplement les 30 minutes gratuites. Avant il fallait régler une heure de plus, maintenant ça ne sera plus qu’1/4 d’heure. De même, il n’y a plus que deux périodes de tarifs (haute et basse) et pour des raisons de pièces de monnaie, les tarifs en parking souterrain vont diminuer de 20 cents par heures, les rendant plus attractifs par rapport au stationnement en surface. Je ne peux que m’en réjouir puisque je l’avais réclamé dans un article précédent. Une application pour smartphone, Whoosh, devrait permettre aussi de payer à la minute près ! En espérant qu’elle sera moins compliquée que l’utilisation des horodateurs actuels. Enfin pour terminer avec les bonnes nouvelles sur ce sujet, nous aurons le droit au retour du … ticket !

http://www.ville-dinard.fr/actualites/guide-du-stationnement-a-dinard/

Signature de l’acte authentique de vente du terrain de la gare à Eiffage

Le tribunal administratif aurait demandé 15 jours de plus pour ouvrir tous ses courriers afin d’être sûr qu’il n’y a pas d’action contre la délibération du conseil municipal. Ça fait maintenant plus de 3 semaines, délai bien long et JCM, pour nous rassurer, nous a à nouveau précisé qu’il avait été élu pour faire le projet de la gare. Je n’en doute pas un instant, je m’inquiète seulement du fait que l'on continue à faire traîner en longueur ce dossier …. étonnamment.


@PG35800

[1] Plan local d’urbanisme intercommunal

© 2023 par SUR LA ROUTE. Créé avec Wix.com

  • b-facebook
  • Twitter Round
  • Instagram Black Round