Rechercher
  • pmguichard

CCCE : quelques remarques


Composition du conseil communautaire

Les élus dinardais ont décidé de perdre de l’influence au sein du conseil communautaire en acceptant plus de conseillers communautaires que la règle de droit proposée. À défaut de 18 voix, il en faudra 21 pour élire le prochain président de la communauté de communes. Cela va compliquer l’élection du maire de Dinard en 2020 à ce poste. On se rappellera que MCS ne l’avait obtenu en 2014 qu’au bénéfice de l’âge. Si le conseil municipal, qui doit se prononcer sur ce choix, votait contre, que se passerait-il pour la décision communautaire ? Qu'a obtenu Dinard en échange de cette position laxiste ?


Mégalis : le très haut débit

Le conseil communautaire a voté le recul des échéances de paiement à Mégalis. Je suppose que cela veut dire que le déploiement prend encore du retard. Mais aucun des membres présents n’a posé la question !


Stratégie de développement touristique de la destination « Cap Fréhel, Saint-Malo, Baie du Mont-Saint-Michel

Un plan d’action global a été proposé pour l’ensemble de la destination qui passe aussi par Dinan. On se doute bien que si la destination est globale, les enjeux sont locaux. Ceux de Dinan et Dinard sont surement bien différents de ceux du Mont-Saint-Michel et de Saint-Malo. À défaut d’avoir réfléchi depuis deux ans à la stratégie touristique pour la communauté de communes de la Côte d’Émeraude, on va donc s’inscrire dans la zone plus grande dont on ne connaît pas encore les avantages que Dinard et la côte de par chez nous pourraient y gagner face aux deux autres « grosses locomotives » touristiques.


Dysfonctionnements à la CCCE

Sur 3 points, le mode de fonctionnement de la communauté de communes a été dénoncé :

* Les pistes cyclables, en particulier cette à l’entrée de Dinard.


En rouge la proposition de la CCCE, en vert celle de Dinard faite lors du conseil, plus logique, plus réaliste et a priori moins chère. Une commission se serait réunie pour traiter le problème, à laquelle Dinard n’aurait pas été conviée. Surprenant, et peut-être que Dinard n’avait pas bien regardé l’ordre du jour de cette commission. Au final, un point à retravailler.

* Les déchets : le vice-président en charge des déchets doit avoir la science infuse, car il ne réunit quasiment jamais la commission ad hoc. Les membres s’en sont plaints. Comme de plus, ce n’est pas en conseil communautaire que se débattent les sujets, on peut donc s’étonner de certains « choix » effectués pour le ramassage et le traitement des déchets.

* L’extension du siège de la communauté de communes : perdu au fin fond de la zone Cap Émeraude, inaccessible sans moyen de transport personnel, la CCCE a besoin de s’agrandir et comme il est prévu depuis … 2011 ou 2012, une extension va être faite. Le problème est qu’on ne sait pas ce qu’il faut y mettre. Mais il faut s’agrandir. Et pour … 3 M€ ! Je me suis toujours opposé à la localisation de ce lieu et je ne pense pas qu’il soit judicieux de l’agrandir. Une autre solution a été proposée lors du conseil communautaire, retoquée par le président. J’en proposerai une autre lors de la campagne municipale. Vous ne m’en voudrez pas de ne pas l’exposer maintenant, d’autres candidats, peut-être sans idées, pourraient s’en saisir.


J’espère que vous comprendrez que je ne sois pas plus force de proposition sur ces sujets et d’autres, mais il me faut maintenant garder un peu de confidentialité sur mes futures propositions dans le cadre des prochaines élections locales.


@PG35800

© 2023 par SUR LA ROUTE. Créé avec Wix.com

  • b-facebook
  • Twitter Round
  • Instagram Black Round